Comment faire face aux problèmes de vannes EGR ?

L’EGR (Exhaust Gas Recirculation) ou recyclage des gaz d’échappement est un système anti-pollution qui réduit la production d’oxydes d’azote (NOx) causée par la combustion du mélange air/gazole, en particulier dans les cylindres des moteurs thermiques diesel, les oxydes d’azote étant une source importante de pollution à l’ozone.

La production de NOx étant fonction de la température, le principe de la vanne EGR est de renvoyer une partie des gaz d’échappement vers le circuit d’admission, réduisant ainsi la teneur en oxygène du mélange air / diesel, et donc la température de combustion.

Un système quasi-identique peut être présent sur les motorisations essence mais son but n’est plus de faire baisser la production de NOx, qui est gérée par le pot catalytique, mais d’abaisser la température dans la chambre de combustion pour améliorer le rendement moteur. Sur le même principe, pour les moteurs essence, certains constructeurs travaillent sur l’injection d’eau dans le mélange.

Pour les moteurs diesel, la proportion des gaz redirigés doit être précisément adaptée à chaque charge et régime de fonctionnement du moteur afin de respecter l’équilibre entre les émissions d’oxyde d’azote et les taux d’émission de particules, et de respecter les normes en vigueur. Les normes anti-pollution de plus en plus strictes ont conduit à une demande accrue en recirculation des gaz de combustion, ou à l’utilisation d’autres systèmes (SCR avec AdBlue notamment), couplées à la présence de filtres à particules.

Problématique

En diminuant l’apport en oxygène, le système EGR réduit également le rendement du moteur (ce qui peut être partiellement compensée par l’utilisation d’ECO GAS), mais surtout augmente la production de particules, qui seront stockées dans le filtre à particules. Celui-ci sera donc plus vite saturé.

Les gaz d’échappement chargés en suies étant partiellement redirigés par la vanne EGR vers le circuit d’admission, ils favorisent le dépôt de fines particules dans la chambre de combustion et donc l’encrassement du moteur, ainsi que l’encrassement de la vanne EGR elle-même. Une vanne EGR encrassée peut entraîner diverses pannes et problèmes de moteur.

L’un des problèmes les plus courants est le blocage de la vanne EGR en position ouverte du fait de l’accumulation de dépôts qui forment une couche noire appelée calamine et qui empêchent la vanne EGR de s’ouvrir et de se fermer.

Dans ce cas, le véhicule devient plus polluant car la vanne ne peut plus remplir sa fonction, des fumées importantes sont visibles à l’échappement, le moteur perd de la puissance et, souvent, le voyant de diagnostic s’allume au tableau de bord. Le cas inverse d’un blocage de la vanne en position fermée ne produit aucun symptôme, néanmoins les normes anti-pollution ne sont plus respectées et le véhicule ne passera pas le contrôle technique.

 

 

Comment traiter ?

ECO GAS Traitement permet de nettoyer radicalement tout le système d’alimentation et d’injection, la chambre de combustion, et participe à solutionner l’encrassement des vannes EGR et des filtres à particules.

En utilisant ECO GAS Traitement, vous optimisez les coûts d’entretien et de maintenance.

Retrouvez le fonctionnement détaillé sur la fiche produit.

Pour aller plus loin  

L’utilisation d’un produit de traitement ne fait que solutionner un problème immédiat mais ne l’empêche pas de revenir régulièrement. Afin que vos vannes EGR soient opérationnelle sur le long terme, utilisez ECO GAS Cuve ou Réservoir pour améliorer la combustion et réduire l’encrassement « à la source ». En effet la forte réduction des imbrûlés ralentit de manière drastique l’encrassement de toutes les pièces situées en aval de la chambre de combustion, ECO GAS améliore ainsi la durée de vie de tous les systèmes « post-combustion ».

En réduisant la température de combustion, la vanne EGR diminue le rendement et augmente les émissions de particules. ECO GAS permet une combustion optimale du carburant. Ainsi, les gaz d’échappement sont moins chargés en résidus de combustion.

De même, les gaz nocifs liés aux combustions imparfaites, CO ou NOX, sont réduits de 10 à 50% (voir mesures sur banc d’essai + lien vers la page homologation)

Enfin, en améliorant le rendement, ECO GAS Cuve ou Réservoir réduit la consommation de carburant.

En résumé, ECO GAS Cuve ou Réservoir :

  • Augmente nettement la durée de vie des vannes EGR et des Filtres à Particules en réduisant les imbrûlés
  • Améliore la longévité des pièces du système d’alimentation et d’injection
  • Réduit les émissions de particules cancérigènes de près de 50% et de tous les gaz nocifs de plus de 10%
  • Diminue la consommation de carburant et les émissions de CO2

Retrouvez le descriptif complet de la solution ECO GAS Cuve ou Réservoir ICI

contactez-nous